Plougonver vient du breton « plou » (paroisse) et Saint-Konveur ou Conmor ou Envel.

Plougonver est une ancienne paroisse primitive qui englobait jadis, outre le territoire actuel de Plougonver, ceux de la Chapelle-Neuve et Loc-Envel ainsi qu'une partie, semble-t-il, de Belle-Isle-en-Terre (partie comprise entre les rivières du Léguer et du Guic). La Chapelle-Neuve était jusqu'au 5 avril 1862 une trève de Plougonver.

Plougonver a élu sa première municipalité au début de 1790. La commune a été chef-lieu de canton jusqu'en l'an X (1802). Le territoire de Plougonver a été diminué de celui de la Chapelle-Neuve par la loi du 27 juin 1873.

L'ancienne paroisse de Plougonver-Chapelle-Névez dépendait autrefois de l'évêché de Tréguier, du ressort de Callac et de la juridiction de Lannion. Elle relevait du roi. Durant la Révolution la paroisse de Plougonver dépendait du doyenné de Belle-Isle. La cure, dont la collation appartenait très anciennement à l'abbaye Sainte-Croix de Quimperlé, était à l'alternative au moment de la Révolution.

On rencontre les appellations suivantes : eccl. de Ploegom (vers 1330), Ploegonv (à la fin du XIVème siècle), Ploegonmeur (en 1427), Ploegommer (en 1455), Ploegomeur (en 1585), Plouegonveur (au XVIème siècle).

plougonver_2

 

Sources: Infos bretagne : http://www.infobretagne.com/plougonver.htm