Une tradition locale rattache Louargat à Saint-Ergat. Louargat pourrait avoir aussi pour origine l'ancien breton "loer" (lune) et "cat" (combat).

On prétend que Plouserf constituait au Vème siècle une paroisse qui comprenait à l'origine les terres de Tréglamus, Louargat et Gurunhuel. Louargat est une ancienne paroisse qui englobait jadis, outre le territoire actuel de Louargat, ceux de Trégrom, Saint-Eloi (aujourd'hui en Louargat) et Belle-Isle-en-Terre. Jadis trève de Louargat, Saint-Eloi est érigé en paroisse le 3 juin 1895 (par décret du 19 septembre 1874).

En 1160, "l'aumônerie de Louergat" est mentionnée comme bien des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem (d'après une charte de Conan IV). D'autres biens tels que les chapelles de Saint-Eloy, de Saint-Michel, de Saint-Jean, du Christ appartenaient également aux Hospitaliers. Le Palacret (ancienne seigneurie ecclésiastique de Saint-Laurent appartenant aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem) possédait jadis des foires à Saint-Eloi en Louargat, le 19 mai, le 25 juin, le 18 septembre et le 1er décembre. " Saint-Eloi, ancienne trêve de Louargat relevant de la commanderie du Palacret. Une foire s’y tenait tous les mois et les commandeurs y avaient fait construire une halle le long du cimetière. La chapelle, vendue sous la Révolution, fut achetée le 9 vendémiaire an IV par Marc Denoual. Elle fut érigée en paroisse par ordon­nance du 15 septembre 1874 " (R. Couffon).

A signaler aussi le quartier du Manaty (maison des moines) où se trouvait la grange appelée Loeargal (ou Loeargat) qui appartenait jadis à l'abbaye de Bégard. On trouve Loargat dès 1330 (lors du procès de canonisation de Saint-Yves).

 

louargat_4

 

La paroisse de Louargat est mentionnée plusieurs fois, en 1330, lors du procès de canonisation de Saint-Yves. En effet " Nobilia, nourrice du prêtre Alain de la paroisse de Louargat et grand-mère de Jean Guillot, âgée de 60 ans et plus " (témoin n° 185), " Jean Guillot Gwiader, âgé de 40 ans ... paroissien de Louargat " (témoin n° 182), " Hamon Egile Hamon Korr, de la paroisse de Louargat, âgé de 40 ans ou environ " (témoin n° 183), " Jean Goloie, paroissien de Louargat, âgé de 60 ans ou environ " (témoin n° 184) déposent lors de l'enquête sur la vie de Saint Yves.

L'ancienne paroisse de Louargat dépendait jadis de l'évêché de Tréguier, de la subdélégation de Guingamp et du ressort de Lannion. Elle relevait du roi au moment de la Révolution. Durant la Révolution la paroisse de Louargat (y compris Saint-Eloi) dépendait du doyenné de Belle-Isle. Louargat élit sa première municipalité en 1790. A signaler aussi qu'en 1832, le bourg de Louargat est en grande partie détruit par un incendie.

On rencontre les appellations suivantes : Louergat (en 1160), Loeargat (en 1170), Loargat (vers 1330), Louargat (à la fin du XIVème siècle et en 1461).

louargat_5

 

 

Sources : Infos Bretagne : http://www.infobretagne.com/louargat.htm